Bio

Le début de mes études  eut lieu en Grèce, et plus précisément dans les amphis du bâtiment de Philo de l’Université d’Athènes. : j’ai intégré la Maîtrise de Philosophie, Pédagogie et Psychologie (mention Psychologie). 
Pendant mes études, j’ai fait du bénévolat chez la Communauté Thérapeutique de l’Association KETHEA Strofi (pour ados aux troubles d’addiction). J’ai co-animé le groupe thérapeutique de Strofi Web Radio pendant 2 ans. Je co-animais aussi des groupes thérapeutiques dans le Centre de Détention pour Mineurs d’Avlona pour 4 mois.
Par la suite, j’ai continué mes études en sol français, à Lyon.  C’est là où j’ai obtenu ma Licence de Psychologie, et c’est juste à côté, au CHU de Saint-Étienne, que j’ai eu ma première expérience clinique en France.  J’ai continué dans la même fac (Université Lumière Lyon II) pour ma première année de Master en Psychologie Clinique de la Santé. Mon stage de cette année a été partagé entre le service de Réanimation et le Centre de la Douleur Chronique de l’Hôpital Edouard Herriot, un de plus grands et anciens hôpitaux de Lyon. Mon mémoire traitait les stratégies avec lesquelles les infirmières de Réanimation faisait la part entre leur vie privée et professionnelle.
Pour ma deuxième année de Master, j’ai continué à me concentrer sur les relations entre Psyché et Corps, en ajoutant cette fois le facteur « Société ». Tout cela à Marseille, et plus précisément lors du Master Psychologie Sociale de la Santé, à la fin duquel j’ai obtenu mon titre de Psychologue.  Plusiers mois de stage ont précédé, au sein de la Clinique de l’Oncologie Médicale de l’Hôpital du CHU de la Timone ainsi qu’un mémoire sur les réponses des patients à ma question  « Pourquoi avez-vous eu votre cancer, selon vous ? ».
Une petite pause indispensable a eu lieu, pendant laquelle j’ai pu participer dans des conférences, des groupes d’échanges de pratiques sur la Médecine Sociale et la Psychiatre Alternative, tout cela peu avant mon premier poste professionnel dans la ville picarde de Laon. Au sein de l’hôpital de cette petite ville, il y a le CETD (Centre d’Etude et de Traitement de la Douleur), une Consultation qui prend en charge des patients souffrant des douleurs chroniques physiques ou « psychosomatiques », ainsi que des problèmes sociaux que ces dernières apportent. J’ai offert mes services dans ce entre pendant 2 ans et demi, pleins de travail clinique, institutionnel et de recherche.
En même temps, j’ai suivi deux formations pour professionnels à Paris :
D’un côté, j’ai été formée à l’IFH (Institut Français d’Hypnose) sur la téchnique de l’Hypnose Médicale/ Hypnoanalgésie, un outil scientifique de grande importance et utilité pour les professionnels qui traitent le corps et toutes les différentes manifestations somatiques de l’angoisse.
De l’autre côté, j’ai effectué un Diplôme Intra-Universitaire à la fac de Médecine de Sorbonne (UPMC, hôpital de Saint-Antoine), où la formation de la « Prise en Charge de la Douleur pour des Professionels de Santé » (Algologie) était offerte. C’est pendant cette formation-là que ça m’a été souligné combien la relation soigant-soigné affecte même l’efficacité des soins médicaux. Parallèlement, j’ai pu approfondir mes connaissances en neurologie, pharmacologie, thérapies alternatives/non-médicamenteuses, psychosomatique, etc.
Jusqu’au moment où le chemin m’a amenée vers le point de départ, la ville d’Athènes, où mon rêve de création d’un cabinet devient enfin réalité.
Mon histoire est toujours en train de s’écrire et ça serait un vrai plaisir que vous en faisiez partie.